JEUNESSE FOOTBALL CLUB DE MARCORY

L'ENFANT ?

 

       L'enfance

 

 

 

GENERALITE

Si le recours à certaines disciplines telles la psychologie, la pédagogie et toutes les Sciences de l'éducation peut être utile pour la connaissance théorique de L'Enfant, il nous semble indispensable d'accorder au moins autant d'importance au contact direct individualisé qui seul permet une connaissance réelle des enfants.

Individu à part entière, c'est-à-dire par définition, unique produit du milieu social et culturel d'origine, sujet en perpétuelle évolution et non objet de connaissances figées, l'enfant ne peut pas être réduit aux différentes catégories d'une discipline.

C'est par l'observation des attitudes et des comportements, par une approche individualisée faisant appel à l'écoute, la curiosité, l'intérêt que l'animateur tendra vers une connaissance vivante et dynamique de chaque enfant.

La relation aux enfants et aux hommes en général ne s'apprend pas dans les livres, elle s'acquiert dans et par la pratique.

La connaissance théorique est un outil qui peut faciliter l'acte éducatif mais qui ne garantit en aucun cas son succès.

Par ailleurs, il est clair que le centre de vacances est pour la plupart des enfants qui vous seront confiés, une expérience très particulière: rupture avec le milieu familial, nécessité de s'adapter à une collectivité souvent importante à l'intérieur de laquelle vous serez, du moins les premiers jours, un acteur essentiel. Les enfants éprouvent un sentiment d'insécurité qu'ils dominent plus ou moins vite et par rapport auquel votre attitude va jouer un rôle très important.

Un enfant qui arrive en centre de vacances ne peut pas se penser en tant que membre d'un groupe. Il ne suffit pas de placer un enfant dans un groupe pour le socialiser. L'instauration d'un climat de confiance et de sécurité passe avant l'apprentissage de la vie en groupe; il faut donc, avant toute chose, créer une relation avec chaque enfant et le considérer comme un individu avant de le considérer comme un membre du groupe.

La réalité d'une personnalité et sa richesse ne peuvent pas s'exprimer dans un état de déséquilibre, il serait dangereux de tirer trop rapidement des conclusions sur les enfants et leur caractère.

L'ENFANT EST UN ETRE SOCIAL, GLOBAL, QUI N'APPARTIENT QU'A LUI MEME

L'enfant est un être Social

Il naît, grandit et vit dans un milieu agissant. Il se transforme dans un tissu de relations aux autres.

La notion de vie ou vécu est liée au milieu dans lequel L'Enfant évolue et prend en compte l'ensemble des situations physiques, affectives, morales et intellectuelles que l'individu a perçues.

L'enfant est un être global

"L'Enfant n'est pas un petit homme, mais plutôt un petit d'homme". Il a ses propres besoins en fonction de son âge, de sa propre évolution.
A tout moment de sa vie, l'enfant n'est pas morcelable: la physiologique, le psychologique, l'affectif, le sexuel, le social , le culturel ... forment un tout indissociable, l'évolution de l'un dépend de tous les autres.

La notion d'âge doit être entendue comme une évolution mentale de chaque individu et il ne faut pas s'accrocher à l'âge "CIVIL".

L'enfant n'appartient qu'à lui même

L'Educateur ne peut pas connaître les besoins propres de L'Enfant sans connaître les droits qu'ils impliquent.

L'Enfant ne peut pas être considéré comme un bien de l'Adulte, il a droit notamment au respect de sa personne en fonction des besoins qui sont reconnus.

Afin d'éviter les erreurs de jugement et de comportement, l'animateur doit savoir, en fonction de l'âge, de l'état physique compte tenu des activités passées ou à venir, ce qu'il peut attendre des différents individus, en activité avec lui.

 

L'Enfant a des besoins biologiques et Psychologiques dont le respect conditionne le bon fonctionnement et
le bon épanouissement de son être total

  • Se nourrir en quantité, en qualité, en nombre de repas suffisants et dans un lieu et une atmosphère satisfaisants.
  • Dormir en quantité et en qualité suffisante dans un lieu et une atmosphère satisfaisants.
    Se reposer physiquement et mentalement.
    Jouer seul, à deux, en groupe, avec les adultes.
  • Imaginer
  • S'exprimer par tous les moyens que l'on sera en mesure de lui donner : vocal, verbal, pictural, graphique, sonore, corporel, affectif, caractériel...
  • Créer avec son corps, ses mains, des outils, sa voix...
  • Rencontrer l'autre, les autres, adultes ou enfants pour connaître, se mesurer, se comparer, faire...
  • Etre seul, récupérer, se retrouver, imaginer …
  • Equilibre affectif pour pouvoir vivre normalement tout le reste: confiance, compréhension, amours réciproques repères, implication de l'adulte.


Ces besoins sont différents en fonction de son âge


De 0 à 7 ans - petite enfance.

La qualité des relations affectives va permettre ou non à l'enfant de tirer parti de ce qu'il vit.

Son caractère, sa capacité d'adaptation, son potentiel intellectuel et physique, les bases de sa personnalité, se structurent d'une manière quasi irréversible durant cette période.

Ses motivations affectives le poussent constamment à trouver une solution aux difficultés qu'il rencontre. Elles peuvent être source d'épanouissement et d'enrichissement ou devenir source d'inhibition, d'échecs ou de destruction.

Il découvre le monde, se découvre et vit intensément avec ses parents ou ceux qui les remplacent. Intérêt, amour, curiosité, envie, déception, peur, inquiétude, hostilité, coexistent presque toujours chez lui et ceci d'une manière irraisonnée et presque imprévisible.

De 7 à 14 ans (12 à 13 ans pour les filles) grande enfance

  • Il structure son vécu de 0 à 7 ans,
  • Il met en place les bases de raisonnement,
  • Il expérimente d'une manière volontaire,
  • Il organise, se socialise,
  • Il est pratiquement autonome,
  • Sa personnalité potentielle, même peu visible, est là, dans les grandes lignes
  • Il questionne et on attend beaucoup de lui au niveau intellectuel (école)
  • Il structure sa conscience morale et sa volonté.

Tout ceci se développe en fonction de ce qu'il vit et surtout de l'idéologie et de la morale familiale, il imite, s'imprègne et restitue après l'avoir adapté à ce qu'il est.


De 14 à 21 ans - l'adolescence.

En fonction des milieux d'origine et en règle générale de plus en plus de 12 à 19


Un accès difficile à l'indépendance sociale et familiale,
Mise en place de l'idéologie personnelle, recherche de sa réalité,

Difficultés dues, dans tous les domaines, entre le désir et la possibilité matérielle d'agir, très limitée. Il se bat pour avoir le statut d'adulte lorsqu'on ne lui confère en général que celui de grand enfant,

Sa réalité sexuelle est prédominante dans tout son vécu.

Connaissance de l'enfant

Le jeu est une nécessité vitale pour l'enfant. C'est la forme spontanée que prend son besoin d'exploration, de connaissance du monde extérieur, et de lui-même, c'est aussi une tentative pour maîtriser et organiser la réalité, extérioriser ses fantasmes et se socialiser.
On considère d'ailleurs que l'insuffisance ou l'absence de jeu chez un enfant est un symptôme de troubles graves.

La fonction ludique apparaît chez l'enfant dès les premiers jours de la vie. Elle contribue, par étapes successives, à la mise en place des coordinations et des aptitudes psychomotrices qui permettront à l'individu d'enrichir ses relations avec l'environnement physique et social. Du comportement de l'adulte (protecteur, indifférent, attentif) dépendra l'attitude de l'enfant face au risque : il deviendra timide, peureux ou bien casse-cou, turbulent.

Le jeu répond à des besoins profonds qui apparaissent et évoluent selon les étapes du développement de l'enfant et de son âge :

1.       Besoins de mouvement mais aussi de repos et de détente

2.       Besoins de sécurité Le désir de se mesurer au risque,d'affronter le danger.

3.       La socialisation, désir de faire partie d'un groupe recherche de l'autonomie.

4.       L'imitation de l'adulte Besoin de s'exprimer par la création

5.      La fiction, l'imagination Intérêt pour le réel, le désir d'utiliser de vrais outils, de faire ses propres expériences

6.       Le désir d'éprouver une grande variété de sensations Besoin d'agir sur les choses, Besoin de manipulation

Au fur et à mesure que l'enfant grandit, le jeu franchit des étapes qui marquent ses nouvelles acquisitions.

De 0 à 18 mois : période des jeux d'exercice

Le jeu est essentiellement une activité exploratrice, l'enfant s'affirme en conquérant le monde matériel et en découvrant ses possibilités motrices.

De 18 mois à 7-8 ans : période des jeux symboliques

D'abord jeux de faire-semblant ayant pour base l'imitation. Au début, l'imitation de l'adulte est une imitation, des gestes, des positions puis il y a l'imitation de scènes ;

Peu à peu le jeu se complique ; l'enfant s'identifie plus ou moins au modèle adulte qu'il imite.

De 7-8 ans à 12 ans : période des jeux à règle


La règle dans le jeu apparaît avant 7 ans mais elle reste individuelle
(exemple sauter de plus en plus loin) elle permet à l'enfant de s'affirmer.

Vers 7 ans la règle de jeu permet de jouer avec les autres.

L'enfant est capable de se donner des règles pour jouer et de les respecter (en jeu de cow-boys..-), ou de suivre des règles déjà existantes (Un jeu de société, jeu sportif).
La rivalité et la compétition entre les individus ou les groupes prennent beaucoup d'importance.

Diverses théories ont été émises pour essayer d'expliquer pourquoi l'enfant joue. Les plus récentes et les plus souvent admises insistent sur la valeur biologique du jeu, il aiderait à la croissance de l'individu et au développement de sa personnalité.
Dans ses jeux l'enfant développe son adresse corporelle et manuelle ; exerce son attention, ses capacités de combinaison), de tactique ; affine son observation, enrichit ses moyens d'expression gestuelle et graphique, s'initie à la vie sociale avec ses règles, ses codes et toutes les formes de relation à autrui, il exerce sa mémoire...

Il ne faut pas oublier que le jeu est une activité spontanée qui se déroule dans la joie et la liberté. Le plaisir que l'enfant éprouve n'exclut pas la difficulté et l'effort car le but fixé n'est pas toujours facile à atteindre.

C'est pourquoi le jeu est source de progrès.

 

 

 


 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (12)

1. gambo abdoul fatah 03/09/2007

jai bien vu votre centre continue commeca seul le travail paye

2. dollar (site web) 28/03/2009

Bonsoir president

3. djongon marc aurel olivier 17/02/2010

chui un jeune de 18 ans je voudrai etr footballer mn numero est le 09581339.

4. salif 19/02/2010

Bonsoir je me nomme salif je suis de grand-bassam j'ai 14ans je voudrait jouer dans votre club je jouai a uscb de grand-bassam mais je ne joue plus la bas j'ai prit votre numero je vait vous contcté bientot

5. Parfait 25/03/2010

Bonjour je me nomme Parfait je suis a port bouét j'ai 18ans je voudrait jouer dans votre club je jouai CHBN a port bouét mais je ne joue plus la bas je cherche maintenant un centre ! voilà mon phone a moi 49 51 97 34 jai prie votre numero aussi!

6. eymonca 25/03/2010

Bonjour je me nomme eymonca je suis a port bouét j'ai 14ans je voudrait jouer dans votre club je jouai a ajax a port bouét je ne joue plus la bas j'ai prit votre numero je vait vous contacté bientot! 40 08 40 54 voilà mon nemero aussi d1cd1b merci !!

7. Diomandé Abraham 01/06/2010

salut je me nomme Diomandé Abraham je suis agé de 150ans j'aurai mes 16ans le 21 novembre de cette année je suis en classe de troisième et je suis un fan du football je voulais m'inscrire dans un centre de formaion pour pouvoir développer mon jeu et pouvoir apprendre plus dans le football parce que on ne finit jamais d'apprendre dans la vie je suis un avant centre et voudrais tu football ma passion. j'ai prit votre contact et le mien est le 225 60355445 et j'ai essayé de vous joindre le 1 juin 2010 vous m'avez dit que vous être en réunion mais je vous contacterez dans de bref delai

8. zrango thibaud fabrice 20/10/2010

salut président j'aimerais savoir si le centre de formation comporte un internat et j'aimerais aussi connaitre la somme pour les inscription.

9. 11/06/2011

bonjour monsieur diakite ses billal ton joueur je suis tres ravit de ton club et toi en ten que president de jfcm je fait partit de se club depuit 12 mai 2009 se club ma tres bien forme je suis fier de vous mes coch:alain jumeau tony diakite merci

10. alain benie 16/06/2011

bonjour monsieur diakite moi s'est alain et je vien de yopougon ,on vient d'aménager a marcory remblais et je veut reprendre le football ,j'evolut en au post de millieu recuperateure et aussi lateral droit et je joue en deux categories cadet et junoir j'ai 15 ans et j'aimerai bien continuer avec vous voila mon contact +22508178408 merçi et bonne chançe a vous

11. elloh salomon axel-kevin (site web) 17/03/2015

Bonjour à tous, conseillé d'ouvrir un topique, je me lance.
Je suis nouveau sur ce site et un gamin de mon entourage est sollicité par plusieurs clubs (né en 2001).
j'aimerais avoir vos avis sur la direction à prendre d'un gamin de 13 ans suivi par plusieurs clubs. Dans un club pro en préformation ou dans un pole espoir?

les principaux critères :
- scolaire.
- apprentissage du foot de haut niveau.
- médical.
- émotionnel.

il y a certainement d'autres points à comparer entre ces deux système de préformation des gamins de 13-14ans.

Merci d'avance.

12. yaya 29/05/2017

Bonjour moi sé daoyaya je16 an je ne pas faire centre information je voudrai joué dan ton club voilà mon numéro +22585922965

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site